Rentabilité : neuf ou ancien, quel type de bien choisir pour investir dans l’immobilier ?

Mis à jour le 0 Guides / Conseils
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Pour tout futur investisseur, la question de la rentabilité est cruciale. Combien rapportera le bien une fois mis en location ? C’est la raison même qui pousse les particuliers à investir dans l’immobilier. Pour y voir plus clair, les Échos publient aujourd’hui un comparatif révélateur, chiffres à la clé.

Investir dans l’immobilier : les données de l’étude


Pour réaliser son étude, Les Échos sont partis d’une situation réelle : l’achat d’un T2 à Fontaine-sur-Saône dans le Rhône (69). Selon le zonage Pinel, la ville est donc située en zone B1.
Achat d’un appartement neuf T2 de 49,67m² au prix de 181 000 euros et d’un parking à 16 000 euros. Frais de notaire réduits à 3%. Appartement livré en juin 2018. Une fois loué : 535 euros par mois de loyer avec charges annuelles de 642 euros. Investissement en loi Pinel avec location sur 9 ans et réduction d’impôts de 18%.


Achat d’un appartement ancien T2 de 45m² au prix de 145 000 euros sans parking dans la même ville. Frais de notaire de 7,5%. Une fois loué : 398 euros par mois de loyer avec charges annuelles de 1 840 euros.


Le couple d’investisseurs est marié et totalise donc 2,5 parts fiscales et dispose d’un revenu imposable de 53 300 euros sans revenus fonciers. Il a choisi un crédit amortissable sur 20 ans à un taux de 1,90%.

Investir dans l’immobilier : la question de la rentabilité


Après analyse des données précitées, voici ce que donne la comparaison entre un investissement dans le neuf et dans l’ancien :

 

Rentabilité : neuf ou ancien, quel type de bien choisir pour investir dans l’immobilier ?

*Ce résultat provient de la différence entre les flux positifs (loyers, défiscalisation) et les flux négatifs (taxe foncière, taxe non récupérable, assurance-décès…) Source : Les Échos.

Investir dans l’immobilier, plus rentable dans le neuf


Il ressort de cette étude qu’investir dans l’immobilier neuf est plus rentable dans ce cas. Malgré un ticket d’entrée plus important, le neuf se distingue sur le long terme. Avec des frais de notaire et des charges beaucoup moins élevés, ainsi qu’une défiscalisation de 18% du montant du bien, ce couple d’investisseurs a tout intérêt à choisir le neuf. D’autant que la simulation des Échos ne tient pas compte d’un éventuel budget travaux dans l’ancien.

 


Source : patrimoine.lesechos.fr

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers