Investissement locatif : location vide ou meublée ?

Mis à jour le 0 Guides / Conseils
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Si vous projetez de réaliser un investissement locatif, vous cherchez évidemment le meilleur moyen de le rentabiliser. Une question va donc se poser : faut-il opter pour la location vide ou la location meublée ? Toutes deux ont leurs avantages et leurs inconvénients. Explications.

Investissement locatif : les avantages de la location meublée


L’avantage majeur de la location meublée est le loyer demandé. Il est généralement plus élevé de 15 à 20% en comparaison d’une location nue. Plus le standing des meubles est élevé, plus l’appartement est bien aménagé, plus l’investissement locatif appelle un loyer conséquent.


Le second avantage, et non des moindres, de la location meublée est qu’elle permet de profiter du régime fiscal LMNP (Location Meublée Non Professionnelle). Les loyers sont ainsi perçus au titre de BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux) permettant de profiter d’un abattement de 50% sur les recettes locatives. Si les loyers sont déclarés au régime réel, les charges peuvent être déduites.

Investissement locatif : les inconvénients de la location meublée


Il faut tout de même savoir qu’opter pour la location meublée représente un coût supplémentaire. Le logement doit en effet présenter un confort minimum, des meubles en bon état… Les frais d’entretien du mobilier et de l’électroménager sont également à ne pas négliger.


Autre inconvénient, la vacance locative : le bail d’un appartement meublé est signé pour un an et appelle un préavis d’un mois lors du départ du locataire. Il faut donc être très réactif pour relouer et pour ne pas manquer de loyer.

Investissement locatif : les avantages de la location vide


Réaliser un investissement locatif et louer le bien vide permet de profiter d’une plus grande stabilité. En effet, les locations nues sont moins sujettes à la vacance locative. Le bail est, le plus souvent, signé pour trois ans et le préavis (pour le départ du locataire) est de trois mois (certains conditions exceptées : zone tendue, embauche…).


Dans le cas d’une location vide, les loyers sont perçus comme des revenus fonciers. Ils donnent le droit à un abattement de 30% s’ils ne dépassent pas les 15 000 euros par année.

Investissement locatif : le cas du dépôt de garantie


À l’entrée dans les lieux d’un nouveau locataire, le propriétaire demande le paiement d’un dépôt de garantie. Ce dernier n’est pas le même dans une location nue ou meublée.


Dans le cas d’un logement vide, le propriétaire peut demander l’équivalent d’un mois de loyer hors charges maximum. Pour une location meublée, le dépôt de garantie est librement fixé. Dans les faits, il est rarement supérieur à deux mois de loyer hors charges.


Investissement locatif : attention à la cible visée

Les appartements meublés sont le plus souvent loués à des salariés mutés pour une année mais surtout à des étudiants. Il faut donc savoir qu’ils ne resteront généralement pas des années dans le logement. Quant aux biens à partir du T3, il est souvent préférable de les louer nus pour permettre aux couples et familles de s’installer comme ils le souhaitent.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers