Menu

Coupures d’électricité : quel est le plan du gouvernement ?

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Que va-t'il se passer cet hiver dans les logements des Français ? Le gouvernement a dévoilé son plan de bataille en cas de coupures d’électricité au cours des prochains mois. Si la cellule interministérielle orchestrée par Matignon doit encore apporter quelques nécessaires précisions, l’on connaît déjà les grandes lignes des actions menées pour faire face à la crise énergétique.

Des coupures d’électricité à prévoir cet hiver

Les dirigeants sont à l’œuvre. Un plan de crise est en cours de réflexion et de mise en place pour anticiper les coupures d’électricité. RTE ou Réseau de Transport d’électricité a récemment annoncé d’incontournables coupures d’électricité et ce, dès le mois de janvier.

Si ces coupures sont dans les esprits des Français depuis un moment déjà, en quoi consistent-elles vraiment ? Il s’agit en langage technique de délestages tournants, à savoir d’un arrêt des alimentations électriques à des moments donnés dans la journée et sur certains territoires seulement. RTE annonce des coupures en matinée entre 8h et 13h et en soirée en 18h et 20h, soit les heures de pics de consommations. Elles dureront au maximum 2h consécutives.

La gestion de crise énergétique est assurée par une cellule interministérielle qui, en plus de son rôle actif diffuse des informations à l’attention des Français pour leur permettre de réaliser des économies d’énergie. Les mesures à venir sont étudiées pour ne pas ou très peu impacter les infrastructures qui doivent être maintenues sans interruption électrique.

Une source gouvernementale est revenue sur le sujet en affirmant que les coupures d’électricité ne seraient nécessaires qu’en cas de vague de froid qui dure dans le temps et de dysfonctionnement des dispositifs d’économie d’énergie. RTE donne également une précision importante « mais ce ne sera pas lié aux départements dans lesquels il fait le plus froid, les coupures électriques seront réparties et lissées ».

Dans quels cas des coupures d’électricité pourraient avoir lieu ?

Le scénario d’un début d’année 2023 sans électricité est plus que probable. Il existe en effet un risque élevé de tensions sur toute la chaîne d’alimentation électrique en France dans les prochaines semaines et plus encore aux mois de janvier et de février selon les analyses chiffrées du gestionnaire du réseau de transport d’électricité, RTE. C’est donc logiquement que les possibles coupures d’électricité dans les foyers sont très largement évoquées dans l’actualité immobilière. Avec ces actions fortes, les responsables du réseau électrique espèrent éloigner le black-out total qui serait lui plus problématique encore que des coupures orchestrées et strictement organisées sur le territoire.

Alors que la moitié des centrales nucléaires est encore arrêtée, les foyers verront certainement Enedis couper leur électricité pour quelques heures sur ordre de RTE cet hiver.

Mais dans quels cas concrets vos interrupteurs ne fonctionneront plus ? Tout simplement si la production journalière est inférieure à la consommation. Logique non ? Olivier Véran, porte-parole du gouvernement a concédé qu’il se pourrait « que la production et la demande en électricité ne soient pas alignées certains jours de grand froid ».

Si les coupures ont lieu, elles toucheront un secteur pendant deux heures avant de passer au suivant. L’idée est ainsi de ne pas pénaliser un quartier pendant plus de deux heures d’affilée.

Coupures d’électricité et infrastructures : mode d’emploi

En pratique, les préfets vont recevoir un protocole à suivre scrupuleusement à l’exception du territoire corse qui n’est pas concerné par l’actualité énergétique.

Si le modus operandi n’évolue pas, les Français seront avertis 72h avant les jours rouges. Si une coupure électrique est prévue, ils seront informés la veille. Les particuliers sont les principaux concernés, mais les infrastructures publiques pourraient également être sujettes aux coupures d’électricité tout comme les éclairages publics pourraient être impactés.

Exemple concret, une école soumise aux coupures électriques devra fermer ses portes le temps de ces dernières. Les élèves seront ainsi accueillis dans leur établissement l’après-midi uniquement le cas échéant.

Du côté du réseau ferroviaire, les trains ne seront pas soumis aux coupures. Cependant, la signalisation pourrait être impactée, sans prendre de risque évidemment.

Autres infrastructures concernées, les antennes relais qui n’échapperont pas aux coupures électriques. Une vraie problématique puisque les secours, les numéros d’urgence ainsi que les lignes fixes et mobiles en dépendent. La solution ? Appeler le 112, numéro qui restera actif depuis toutes les antennes.

Qui n’est pas concerné par les coupures d’électricité ?

Les Français qui résident proche de sites sensibles tels qu’une caserne de pompiers, une prison, un hôpital, une clinique ou encore une gendarmerie, seront exemptés de coupures. Ils sont en effet alimentés par la même ligne électrique que ces infrastructures qui ne peuvent pas être privées d’électricité. Au global, l’on estime que 60% des foyers sont concernés par une potentielle coupure dès le mois de janvier 2023. Les 40% restants étant des « clients prioritaires » pour les raisons déjà évoquées.

Reste le cas des 5 000 personnes hospitalisées à domicile ou qui ont impérativement besoin de leurs appareils sanitaires. Elles sont d’ores et déjà surveillées par les ARS pour ne pas risquer le pire. Le gouvernement affirme ainsi « pour les personnes ayant besoin de groupe électrogène, l’idée est qu’elles puissent en être dotées et que les appareils soient testés avant le mois de janvier ».

Qu’est-ce que le dispositif d’alerte Ecowatt ?

Ecowatt est un dispositif pensé pour faciliter cette période de coupures d’électricité. Il a une visée informative pour éviter que les Français ne soient pris au dépourvu. Très simplement, un signal d’alerte rouge sera envoyé à tous les foyers inscrits sur la liste de diffusion pour les prévenir de ces inévitables coupures en l’absence de diminution des consommations.

Pour l’occasion, un site a été créé, mis à jour en temps réel. Rendez-vous sur : monecowatt.fr/inscription-alerte-vigilance-coupure/ pour vous inscrire au dispositif. Il vous suffit pour cela de renseigner votre numéro de téléphone et/ou votre adresse email pour être informé des risques de coupure d’électricité et des écogestes à adopter pour faire baisser vos consommations. L’application EcoWatt est disponible depuis les mobiles. Pratique pour recevoir une notification informative instantanément. Celles et ceux qui ne souhaitent pas recevoir de notification pourront tout simplement contacter un numéro de téléphone dédié.

Toutes les informations nécessaires seront détaillées. Dès 21h30, la coupure d’électricité sera confirmée pour le lendemain en mentionnant la tranche horaire concernée.

350 000 Français se sont déjà inscrits à la météo de l’électricité !

Les écogestes pour éviter les coupures d’électricité

Selon RTE, il existe des moyens simples d’économiser de l’électricité et ainsi réduire les probabilités de voir le courant coupé. Éteindre la lumière dans les pièces vides, baisser le thermostat d’1°C ou faire tourner les appareils électroménagers en heures creuses sont des écogestes faciles à appliquer dans tous les foyers. Pour rappel, les heures creuses sont comprises entre 12h et 17h et entre 21h30 et 8h. Renseignez-vous auprès de votre fournisseur d’énergie qui propose le plus souvent des réductions sur le coût de l’électricité en fonction des heures de la journée et de la nuit.

Les écogestes préconisés par RTE pourraient amener une réduction de la consommation énergétique de 3 000 mégawatts. Pour vous donner un ordre d’idée, il s’agit de l’équivalent de la consommation électrique annuelle de Nice, Lyon et Marseille réunies. L’effort collectif donne rapidement des résultats !

Feuille de route des écogestes à adopter chez vous cet hiver (et toute l’année)

Voici un pense-bête à afficher dans toute la maison, des réflexes valables pour les petits et les grands :

Écogeste n°1 : j’utilise mes appareils électriques en heures creuses : machine à laver, lave-vaisselle, sèche-linge… Lavage et séchage peuvent attendre la nuit !

Écogeste n°2 : je débranche mes appareils en veille : cafetière, chargeur de téléphone ou d’ordinateur, box internet… Aucun appareil ne reste en veille pour éviter les surconsommations électriques.

Écogeste n°3 : j’éteins la lumière en sortant d’une pièce. Aucune lumière ne reste allumée si personne ne se trouve dans la pièce, même pour quelques secondes/minutes. Un réflexe à donner aux enfants dès le plus jeune âge.

Écogeste n°4 : je réduis mon thermostat d’1°C et j’enfile un pull et des chaussettes. Moins vous chauffez, moins vous consommez. Lorsque tout le monde est au travail/école, les radiateurs peuvent rester éteints. Un thermostat intelligent vous permettra de programmer son allumage avant que tout le monde ne rentre. Le must ? Un logement dernière génération au sein d’un programme immobilier neuf en France. Le respect des dernières normes de construction assure une isolation thermique optimale et de faibles consommations énergétiques/en chauffage.

Écogeste n° 5 : je réduis mon temps de douche pour économiser de l’eau et de l’électricité. Votre consommation électrique vous dit merci si vous possédez une chaudière électrique, un ballon d’eau chaude électrique. Le temps de douche idéal ? 5 minutes, pas plus !

Écogeste n°6 : ma grand-mère avait raison ! Certaines astuces de grand-mère permettent de réduire les consommations sans même s’en rendre compte. Ainsi, le rideau épais devant la porte d’entrée évite les déperditions de chaleur, le boudin de porte également. N’oubliez pas de purger vos radiateurs pour en optimiser le fonctionnement.

 


Que pensez-vous des coupures d’électricité annoncées ? Quels sont les écogestes et les astuces que vous avez/allez adopter pour réduire vos consommations ?

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
642 avis clients