Eclairage intérieur : comment faire des économies ?

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

L’électricité est un poste de dépense majeur dans les foyers. Entre les appareils électriques, le chauffage dans certains cas ou encore l’éclairage intérieur et extérieur, la facture grimpe rapidement. Et pourtant, il existe des moyens de la faire baisser très facilement. On vous donne quelques astuces pour faire des économies sur les dépenses liées à l’éclairage intérieur. Consommez mieux et moins pour consommer malin !

Le poids de l’éclairage intérieur sur la facture d’électricité


Selon l’Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise d’Energie), un foyer français possède en moyenne 25 points lumineux chez lui. Chaque année, un particulier achète trois lampes et consomme l’équivalent de 325 à 450 kWh. Au total, l’éclairage intérieur pèse pour 10 à 15% de sa facture électrique annuelle. Pour réduire ce montant, rien de plus simple.

Un éclairage intérieur à LED


Le LEDs sont LA solution pour diminuer les dépenses liées à l’éclairage intérieur. Il s’agit d’une solution à la fois économique mais également écologique. Les ampoules LED durent en effet jusqu’à 40 000 heures ! Pour choisir vos ampoules LED, veillez à respecter plusieurs critères : un classement A+ ou A++ et une durée de vie d’au moins 20 000 heures.


Autre avantage, les ampoules LED ne chauffent que peu ou pas. Les risques de se brûler sont donc très limités.

Un éclairage intérieur avec des lampes fluocompactes


Les LFC ou lampes fluocompactes sont très peu énergivores. Elles consomment un minimum d’électricité car elles s’adaptent à la luminosité de la pièce. Ces équipements sont généralement classés A et offrent une bonne alternative dans les pièces très éclairées. Mais attention, leur durée de vie n’est pas aussi importante que les ampoules LED. Comptez en moyenne 8 000 heures d'autonomie.

Bon à savoir : les ampoules halogènes sont interdites à la vente depuis septembre 2018. Leur consommation électrique était en effet trop importante. Si votre foyer en est encore équipé, c’est le moment d’en changer.

Un éclairage intérieur optimisé pour faire des économies d’électricité

Le premier réflexe est évidemment d’éteindre les lumières lorsque vous quittez un pièce, même pour quelques minutes. Et si vous travaillez en home office, préférez installer votre bureau dans une pièce lumineuse ou près d’une fenêtre. Cela vous évitera de devoir allumer la lumière toute la journée.


Deuxième astuce : jouez la carte de la luminosité. Pour ne pas avoir besoin d’un éclairage intérieur trop puissant et trop fréquent, peignez vos murs dans une couleur claire (blanc idéalement), choisissez des abat-jour qui ne retiennent pas la lumière et n’encombrez pas les points lumineux.


Enfin, pensez à nettoyer régulièrement vos ampoules et vos luminaires. La poussière déposée sur une ampoule réduit le flux lumineux jusqu’à 60%.

Un éclairage intérieur recyclable


Vos ampoules arrivent en fin de vie ? Ne les jetez pas dans une poubelle classique. Vous avez à votre disposition plusieurs solutions écologiques. La première est de les apporter à la déchèterie la plus proche, la seconde est de vous rendre dans un point de collecte disponible dans différents magasins. Enfin, vous pouvez également déposer vos ampoules usagées chez le distributeur. Ce dernier a l’obligation de collecter une ampoule en fin de vie si vous en achetez une neuve.

Respecter les points de collecte des ampoules usagées permet de recycler le verre et le mercure des équipements LFC. Tous les autres métaux présents dans et sur l’ampoule sont également recyclés. Un vrai geste pour la planète.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers