Cool Roof repeint les toits pour limiter la chaleur

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Alors que les épisodes de canicule se multiplient partout dans le monde, les idées vont bon train pour tenter de rendre l'air extérieur et intérieur plus supportable. Quand Paris installe des bancs pour rafraîchir l'air ambiant, la start-up bretonne Cool Roof propose de repeindre les toits en blanc. Pourquoi ? Comment ? On vous explique.

Une résine imaginée par Cool Roof pour limiter la chaleur


Vous le savez sûrement, le blanc renvoie la chaleur quand les couleurs foncées l'absorbent. Pour avoir moins chaud en été, mieux vaut donc opter pour des vêtements blancs ou très clairs. C'est sur ce principe de la réflectivité du spectre solaire que s'est basée la société Cool Roof pour mettre au point une résine révolutionnaire. Ce matériau pourrait servir à repeindre très largement les toitures pour limiter la chaleur et la repousser. "Dans la plupart des pays chauds (Grèce, Afrique du Nord), les villes sont traditionnellement blanches", affirme la start-up bretonne.
Aujourd'hui, les architectes ont un peu délaissé ce principe. La société s'est donc donnée pour objectif de le rappeler en créant une résine non polluante et capable de résister aux intempéries. Elle apporte également une couche d'imperméabilisant sur le toit. 


Pour cette invention novatrice, la start-up a participé à l'appel à manifestation d'intérêt "GreenTech verte" dans la catégorie "Bâtiment et ville durable" en 2018.

Cool Roof est à l'œuvre depuis 4 ans


En 2015, la société réalisait sa première œuvre à Quimper : peindre les 7 000m² de toitures du centre Leclerc. La volonté de l'hypermarché était en effet de réduire sa consommation d'énergie (de climatisation notamment) et de limiter la chaleur dans ses locaux. Selon Cool Roof, l'enseigne économiserait actuellement 20 000€ par année d'énergie et émettrait 4 tonnes de CO2 en moins. Et pour parfaire le tableau, le toit afficherait désormais une plus grande longévité (+ 7 ans). La résine blanche permettrait de faire baisser de 6°C la chaleur sous les toits en été.


Si le Leclerc de Quimper était son premier chantier, nombreux sont les bâtiments qui font appel à Cool Roof et sa super résine depuis 2015. La start-up compte parmi ses clients l'école Louis Blanc à Paris, le complexe sportif de Belleville, des containers ou encore la péniche-hôpital Adamant.


Et le marché est en plein essor : "il y a environ 50 millions de mètres carrés de toitures commerciales en France", explique Cool Roof. "Et la plupart ont plus de 10 ans. Elles sont non seulement mal isolées mais également parcourues de microfissures". Un grand nombre de potentiels clients pour cette start-up bretonne pleine d'avenir.

Pourquoi la résine de Cool Roof est une bonne alternative pour limiter la chaleur ?


Le produit imaginé par la start-up peut venir (en partie) à bout de plusieurs problématiques :


• Les bâtiments surchauffés pendant les périodes de fortes chaleurs,
• L'usure prématurée des toitures à cause de la chaleur,
• Les îlots de chaleur urbains,
• Le coût très important de la climatisation des bâtiments,
• La pollution engendrée par l'utilisation de la climatisation.


Que pensez-vous de la résine Cool Roof ? Êtes-vous tenté de repeindre votre toit en blanc pour limiter la chaleur ?

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers