Offres spéciales sur une sélection de programmes neufs jusqu'au 31 août 2024 !!! Profiter des Promos du moment !
Menu

Un réseau 100% fibre : quel impact pour les particuliers ?

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Progressivement, la fibre devient LE réseau de référence, LE critère incontournable lors d’un achat immobilier pour les particuliers, L’indispensable de tous les télétravailleurs. Alors que le réseau cuivre est en passe d’être fermé, comment les copropriétés gèrent-elles le passage au 100% fibre ? Adoptée depuis quelques années dans tous les programmes immobiliers neufs, la donne est différente pour les ensembles plus anciens. Zoom sur cette information immobilière majeure dans les prochains mois et sur la simplicité de connexion en choisissant un logement neuf. On fait le point.

Contexte : vers la fin du réseau cuivre et la généralisation de la fibre

Comme d’autres pays, la France a décidé de mettre fin à son réseau cuivre, de le fermer rapidement au profit d’un réseau 100% fibré, permettant à tout le territoire de se mobiliser. La fibre devient ainsi le réseau de référence, un indispensable depuis longtemps pour de nombreux Français. Aujourd’hui, 15,5 millions de particuliers sont abonnés à la fibre dans le pays, soit 49% de foyers accédant au haut ou très haut débit.

Si près de la moitié des Français ont fait le choix de la fibre, l’autre moitié reste soumise au réseau cuivre. Pourquoi fermer ce dernier et adopter le 100% fibre ? Pour la rétrospective, le réseau cuivre date d’il y a 50 ans et demande des coûts élevés en matière d’entretien et de fonctionnement, soit une enveloppe de 500 millions d’euros par année.

Critère financier mis à part, le réseau cuivre résiste mal aux intempéries et plus encore à l’humidité. Imaginez donc la complexité pour entretenir une telle infrastructure alors même que le réseau de fibre optique est beaucoup moins exigeant. Ajoutons qu’il est plus robuste et que le taux d’incidents et de pannes affiché est quasi inexistant et l’on comprend aisément la raison de cette volonté de déployer la fibre sur tout le territoire et de fermer l’infrastructure cuivre.

Autre élément important contextuel du marché de l’immobilier, le débit, à savoir la vitesse, présenté par le réseau cuivre est insuffisant au regard des attentes des Français et de l’accélération du télétravail. Suite à la crise de la Covid-19, le réseau internet, le réseau cuivre pour moitié a été très largement sollicité et a montré ses limites.

Pour contextualiser plus encore, les nouveaux usages prouvent la nécessité de la généralisation de la fibre optique. Il y a le télétravail oui, mais également la télé-éducation (les cours à distance), les consultations médicales digitalisées ou encore les assemblées générales qui peuvent désormais se tenir en ligne. L’optimisation du débit et l’accélération de la transition technologie est indispensable en France, empruntant nécessairement la voie du réseau 100% fibre.

L’actualité immobilière a donc entendu les annonces du leader sur le marché de l’internet. L’opérateur Orange a annoncé la fermeture progressive du réseau cuivre dès 2023. Le gouvernement a ajouté quelques objectifs chiffrés à ce chantier de grande ampleur, à savoir 80% des Français éligibles à la fibre optique fin 2022 et 100% fin 2025. Nous en sommes encore loin…

Pourquoi le fibre optique en résumé ?

Vous avez du mal à cerner l’intérêt de la fibre ? Voici ce que vous devez retenir :

  • La fibre optique est beaucoup plus rapide que l’ADSL. Votre connexion est considérablement améliorée grâce à un débit optimisé. À la clé, des pages qui se chargent plus rapidement, des téléchargements en quelques secondes voire moins et des transferts de données en temps réel.
    La fibre optique amène une navigation plus fluide et plus agréable, sans bug ou presque.
  • Le coût d’entretien des infrastructures en cuivre est important. Avec le 100% fibre, des millions d’euros économisés chaque année sur le budget national.
  • La fibre est moins énergivore que le réseau cuivre. Une bonne nouvelle pour la planète. Pour vous donner un ordre d’idée, la consommation énergétique des lignes fixes est trois fois moins importante avec un réseau fibre. De belles économies d’électricité en perspective.

Autant de bonnes raisons d’envisager le passage à la fibre !

Quel impact de la fin du réseau cuivre pour les particuliers ?

Cette actualité de l'immobilier touche de nombreux Français et collectivités. Si 50% des particuliers utilisent la fibre, 50% sont encore à l’heure de l’ADSL. Ce sont ces derniers qui sont donc concernés par la fermeture du réseau cuivre. Encore aujourd’hui, toutes les entreprises et collectivités ne sont pas entrées dans l’ère de la transition numérique. Elles ont encore quelques mois pour effectuer ce virage qui sera à coup sûr bénéfique. Un meilleur débit est souvent synonyme d’une plus grande productivité pour les salariés qui passent de nombreuses heures devant leurs écrans.

Concrètement, dès 2023 le réseau cuivre sera progressivement fermé. Les lignes seront opérationnelles jusqu’à l’année prochaine alors même que des phases de test sont en cours depuis le second semestre 2021 sur une partie du réseau cuivre.

Lorsque ce dernier est fermé dans une commune, l’opérateur du particulier le contacte pour lui expliquer ses possibilités et lui proposer les offres fibre en fonction de son profil utilisateur. Les particuliers sont ainsi accompagnés dans cette période de migration de l’ADSL à la fibre. Si vous le souhaitez, vous pouvez également en profiter pour changer d’opérateur lors du passage à la fibre. Les particuliers sont totalement libres de leur choix fibré.

Quid du 100% fibre dans les copropriétés ?

Le passage à la fibre dans les anciennes copropriétés est un brin plus complexe. Les locataires qui souhaitent dès à présent utiliser la fibre doivent demander à leur propriétaire ou à leur syndic de copropriété que des travaux de raccordement ou de maintenance soient réalisés. Cette démarche est à effectuer par lettre recommandée avec accusé de réception.

Impossible pour le destinataire de refuser la demande, à moins d’évoquer un motif « sérieux et légitime », à savoir un bien déjà raccordé à la fibre ou un raccordement prévu dans les prochaines semaines. Le destinataire a alors trois mois pour informer l’expéditeur du motif de son refus (par lettre recommandée avec accusé de réception également).

Vous n’avez pas eu de réponse six mois après l’envoi ? Le locataire est en droit d’effectuer les travaux de raccordement ou de maintenance, non sans en avoir préalablement informé son propriétaire ou son syndic.

Lorsque tout se déroule comme prévu, le fibrage doit être voté en assemblée générale de copropriété. Lors de l’AG, les copropriétaires décident de l’opérateur qui réalisera le passage à la fibre dans l’ensemble. Une étude comparative s’impose tant les offres de fibre sont variées !

La fibre, un avantage de l’immobilier neuf

Si vous choisissez un programme immobilier neuf en France pour vivre ou pour investir, vous êtes aujourd’hui assuré que le logement sera fibré. L’immobilier neuf est en effet soumis au « droit au très haut débit ». Les nouveaux arrivants peuvent donc en bénéficier pleinement lors de leur entrée dans les lieux.

Les infrastructures nécessaires sont ainsi prévues en amont de la construction, une démarche beaucoup plus simple que des installations a posteriori, une fois l’ensemble sorti de terre.

Dans les faits, voici ce qu’impose la nouvelle réglementation en matière de fibre optique dans les biens immobiliers neufs :

  • Le raccordement à la fibre est obligatoire pour tous les permis de construire déposés depuis le 1er avril 2012.
  • Dans le cas d’une copropriété abritant plusieurs logements, les promoteurs/constructeurs doivent prévoir entre une et quatre fibres optiques pour chaque bien.
  • Une fibre optique par logement est obligatoire mais ce chiffre grimpe à quatre lorsque la construction se trouve en zone de forte densité et regroupe douze biens ou plus.

Pour aller plus loin, voici les étapes du raccordement d’un programme immobilier neuf puis d’un logement neuf au réseau fibre :

  • Étape n°1 : le réseau public est amené au pied de la gaine collective du programme immobilier neuf.
  • Étape n°2 : la fibre est amenée de la gaine technique collective au tableau de communication de chaque logement neuf.
  • Étape n°3 : la fibre est amenée du tableau de communication individuelle de chaque logement aux prises dédiées.

À vous de jouer ! Choisir un programme immobilier neuf aujourd’hui vous assure de profiter de la fibre et d’une connexion optimale dès votre entrée dans les lieux. Un vrai atout pour toute la famille à l’heure de la transition numérique et du tout digital.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
891 avis clients