38 ans, l’âge moyen pour devenir propriétaire en France

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Devenir propriétaire en France sans apport personnel, une réalité en France depuis quelques mois. Bien que très sélectives, les banques financent certains projets à 100 voire 110% (frais de notaires inclus). Résultat : les primo-accédants sont de plus en plus nombreux sur le marché.

Les primo-accédants de retour sur le marché immobilier


Depuis 2015, les acquéreurs qui deviennent propriétaires pour la première fois sont de retour sur le marché. Une tendance qui s’est encore renforcée en 2016 et en ce début d’année 2017. Il faut dire que les taux de crédit immobilier qui sont restés (et restent encore), très bas, ont poussé les acheteurs à franchir le pas. Ajoutons à cela un Prêt à Taux Zéro aux avantageuses conditions et nous avons là l’équation parfaite pour encourager les primo-accédants à devenir propriétaire.


Les récentes données publiées par le courtier Empruntis font état de 8 acheteurs sur 10 en primo-accession en 2015 et en 2016.

Toujours plus de ménages solvables


Les conditions énoncées plus haut ont rendu solvables davantage de foyers ces dernières années. Pour le courtier Empruntis toujours, le revenu des primo-accédants est en baisse, ne les empêchant pas d’acheter. En 2015, il était de 4 208 euros, soit une diminution de 9% en comparaison de 2014. Début 2017, le revenu annuel moyen des primo-accédants est 66 600 euros. Quant au prix moyen du bien acheté, il était de 204 565 euros en 2015 contre 231 421 euros en 2017.


Côté apport personnel, la diminution est notable entre 2014 et 2015. Il était de 59 002 euros en 2015, soit -7,3% par rapport à l’année précédente et de 21 000 euros en 2016. Son montant a donc quasiment été divisé par 3 !

Et le crédit immobilier ?


La durée moyenne de l’emprunt est établie à 18,5 ans pour un montant de 170 996 euros, soit une augmentation de +3,5% entre 2014 et 2015. En 2017, l’emprunt moyen pour un primo-accédant court pendant 22 ans et 6 mois.


Tendance de ces derniers mois, les primo-accédants ont pu profiter d’un financement à 100% voire 110%. Les primo-accédants sans apport représentaient 8,17% des emprunteurs en 2015 contre 7% en 2014.

Les Français deviennent propriétaires de plus en plus tard


Tendance très présente ces dernières années, les Français acquièrent leur logement plus tardivement. En 2015, la moyenne était de 36 ans et 5 mois contre 34 ans et 5 mois en 2014. Début 2017, la moyenne d’âge des accédants à la propriété est de 38 ans.


Autre caractéristique majeure des accédants à la propriété, ils sont en couple. L’achat immobilier est une histoire qui s’écrit à deux pour les Français !

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers