Les résidences seniors ont la cote : les investisseurs en profitent

Mis à jour le 0 Guides / Conseils
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture
Les résidences seniors : 94 % des seniors les connaissent, 60 % sont intéressés pour eux-mêmes. A l'origine de cet intérêt, la peur de la perte d'autonomie.  Des chiffres qui en disent long sur l'avenir de tels établissements et ouvrent de nombreuses perspectives aux investisseurs.

Résidences seniors, pourquoi un tel attrait ?

 
Les Français ont une bonne appréciation des résidences seniors, synonymes d'« environnement sécurisé » offrant des services à la personne (blanchisserie, restauration...). Vivre en résidence seniors, c'est pouvoir disposer d'un appartement individuel pour rester en partie autonome tout en bénéficiant d'un accompagnement quotidien, de personnes présentes et disponibles 24 h sur 24 et 7 jours sur 7. C'est ce que semblent privilégier les seniors, la sécurité, plutôt que les loisirs ou le cadre de vie. En dehors de l'appartement, des espaces communs confortables qui entretiennent le lien social. L'appartement peut être acheté ou loué, la location est la « formule qui prévaut en France » selon le cabinet EHPA Conseil.
 
Les résidences seniors, situées en ville, à côté des services de proximité, ne sont pas médicalisées comme les EHPAD et ont donc moins de charges associées. Elles intéressent donc davantage les professionnels car leur rentabilité est moins aléatoire en raison de l'absence de frais de santé. Les résidences seniors, un logement alternatif, une véritable aubaine pour les pouvoirs publics qui doivent faire face au vieillissement de la population. En 2060, 1 Français sur 3 aura plus de 60 ans selon l’INSEE. Selon une étude du cabinet EHPA Conseil, les résidences seniors, 540 aujourd'hui, pourraient être au nombre de « 900 d'ici à 2020 », un marché dynamique porteur pour les investisseurs.
 

Résidences seniors, comment investir et quels avantages ?

 
L'investissement immobilier dans une résidence seniors peut être direct. Vous pouvez acheter à un promoteur une chambre ou un logement dans une résidence seniors dont la gestion sera déléguée à un exploitant professionnel. L'investissement dans une résidence seniors peut aussi être indirect. Vous pouvez investir dans les emprunts obligataires des promoteurs. Les rendements garantis allant jusqu'à 4,5 %.
 
Le particulier acheteur peut bénéficier d''une fiscalité favorable : remboursement de la TVA, réductions d'impôt, amortissement du prix d'acquisition... L'acquéreur bénéficie du statut de loueur meublé non professionnel (LMNP) si le logement est meublé. Vous pouvez ainsi opter pour le régime Censi-Bouvard qui donne droit à une réduction d'impôt de 11 % sur 9 ans. Ce dispositif a été prorogé jusqu'à fin 2018. C’est le moment d’en profiter.
 
L'investissement immobilier en résidence seniors demande de prendre quelques précautions pour être rentabilisé au mieux : comme le choix de l'emplacement pour l'attractivité et le potentiel de revente, le choix du professionnel exploitant pour sa qualité de service et des coûts de fonctionnement maîtrisés, la prise en charge future des frais de maintien en l'état. Mais aussi l'estimation raisonnable des loyers.
 
Il faut également penser à la retransmission du bien... En faisant les bons choix, l'investissement immobilier en résidence seniors s’avère être un bon complément de revenus, non négligeable.
 
Et vous, pourriez-vous vous laissez tenter par ce type d’investissement ?
TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers