Éco-habitat : des ordinateurs qui produisent de la chaleur à Nantes

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

On vous présente aujourd’hui une invention pas banale : la chaudière numérique. Les quartiers nord de Nantes ont été source d’inspiration pour une start-up bien ancrée dans son temps. Stimergy a en effet pensé une installation 100% éco-habitat : des serveurs informatiques permettent de chauffer l’eau des logements sociaux.

Comment fonctionne la chaudière numérique ?


Après une étude poussée de Stimergy, plusieurs serveurs ont été positionnés près des habitations nantaises. Le but ? Chauffer l’eau des habitants du nord de Nantes. Cette technique est déjà en fonctionnement depuis juillet 2013 à Grenoble. Et les premiers retours sont très positifs.


Le principe ? Alors qu’habituellement, les serveurs informatiques sont refroidis grâce à une coûteuse climatisation, ici, la chaleur est tout simplement recyclée et vient chauffer l’eau des habitants. Cette technologie devrait être prochainement étendue à d’autres quartiers de la ville.

Un processus 100% éco-habitat


Le numérique se met ici au service de l’éco-habitat. La chaleur produite par les composants des serveurs informatiques est dans un premier temps recyclée. Elle est ensuite véhiculée jusqu’au circuit d’eau chaude classique. Sur un seul immeuble, l’économie d’énergie est estimée à 40%. Une vraie prouesse ! En chiffres, cela donne une facture réduite de 80 à 150 euros par logement et par année. Une impressionnante démonstration de la façon dont le numérique peut se mettre au service du quotidien, mais aussi de l’écologie grâce au recyclage d’énergie.

Charges mutualisées


Mais attention, ces données chiffrées sont données à titre indicatif. En effet, dans les logements sociaux, les charges sont mutualisées. Il s’agit donc d’un calcul, certes révélateur, dans le cas où les charges seraient individualisées.


Le fondateur de Stimergy, Christophe Perron explique ainsi que les habitants ne ressentiront pas immédiatement l’économie dans leur quotidien, et donc, sur le facture. Il n’en reste pas moins que le procédé est vraiment novateur et porteur de grands espoirs en matière d’économies d’énergie pour le futur.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers