PRÊT IN FINE

Le prêt in fine

Le prêt in fine (du latin « à la fin ») est un prêt occasionnant des déductions fiscales lors d’un investissement locatif et, dans certains cas, de l’achat d’une résidence principale ou secondaire.

SON FONCTIONNEMENT

Son fonctionnement est simple : pendant toute la durée du crédit, l’emprunteur ne paie que les intérêts. Une fois l’échéance de l’emprunt arrivée, le capital est remboursé en une seule fois.

Un capital initial aura été placé sous forme d’épargne sur un produit de placement étudié (souvent de type assurance-vie). Il doit permettre à terme de réunir la totalité du montant emprunté tout en ayant bénéficié d’importants avantages fiscaux.

La banque peut alors vérifier que la somme sera bien remboursée et que l’épargne est suffisante.

LES CARACTÉRISTIQUES DU PRÊT IN FINE

Le prêt in fine est caractérisé par :


• Un taux fixe sur une période allant de 3 à 20 ans
• Un montant minimum emprunté de 21 500€
• Aucun montant maximum d’emprunt défini
• Un adossement initial sur un placement dont le montant varie en fonction des établissements bancaires.

Les avantages du prêt in fine

Le prêt in fine permet aux contribuables fortement imposés d’augmenter le montant total des intérêts tout en bénéficiant d’un avantage fiscal important.

Souscription d’une assurance invalidité-décès

Lors de la souscription d’un prêt in fine, l’emprunteur a obligation de prendre une assurance invalidité-décès. Cette dernière assure à la fois les mensualités mais également la somme totale empruntée. Si le coût peut être important, cette garantie a l’avantage de certifier le remboursement du prêt si l’emprunteur décède. Les héritiers du défunt pourront également bénéficier d’un logement entièrement payé et d’un régime de transmission hors succession.

Nous contacter

* Champs obligatoires

Nos guides immobiliers