Le programme immobilier de Benoît Hamon président

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Largement vainqueur de la primaire de la gauche, Benoît Hamon est un candidat au programme immobilier bien ancré. Construction, fiscalité, logements sociaux, rénovation du parc existant voici ce qu’il pourrait nous réserver s’il était élu président de la République.

La grande conférence sur le logement


Dans les six mois suivant sa nomination aux plus hautes fonctions de l’État, Benoit Hamon souhaite organiser une conférence sur le logement. Un événement qui réunirait tous les acteurs de l’immobilier et les membres du gouvernement concernés. Le candidat se prononce en faveur d’une politique « nationale transparente et rénovée du logement ».

Élargissement de l’encadrement des loyers


Le candidat de la gauche est favorable à l’encadrement des loyers. Plus encore, il souhaite l’étendre dans toutes les zones tendues, soit les 13 métropoles françaises où l’offre de logements est plus faible que la demande. Benoit Hamon souhaite également que le dispositif soit élargi à toute l’Ile-de-France.

La loi Pinel est « budgétivore »


C’est le terme même employé par Benoit Hamon. Il veut donc « évaluer son l'efficacité, et en attendant signer un moratoire sur les mesures 2017. On peut envisager de poursuivre ce type de dispositif uniquement dans les zones à forte demande de logements et sur les produits pour les familles. » affirme-t-il.


Pour le candidat, les financements publics doivent être centrés sur l’accession sociale sécurisée à la propriété et sur le logement social.

Durcir la fiscalité sur les logements vacants


Le candidat de la gauche est enclin à davantage de pression fiscale pour remettre sur le marché bureaux et logements vacants. Concrètement, il souhaite doubler les taxes déjà appliquées en cas de biens laissés vides.

Agent immobilier, une profession bien encadrée


Benoit Hamon veut « encadrer le métier d'agent immobilier pour garantir les droits et les informations aux locataires et acquéreurs ». Il reste cohérent avec la loi consommation qu’il a largement soutenue. Ce besoin de transparence est une préoccupation majeure des gouvernements. La preuve, les honoraires d’agence seront obligatoirement affichés dès le 1er avril 2017.

Une enveloppe d’un milliard d’euros par an


S’il est élu président, Benoit Hamon souhaite allouer une enveloppe d’un milliard d’euros aux aides à la pierre. Comment ? En créant un Comité Régional de l’Habitat et de l’Hébergement dans toutes les régions. « Construire 500 000 logements par an, c'est atteignable mais la priorité se sont surtout les 150 000 logements sociaux par an ».

Les enjeux de la rénovation thermique


Le parc de logements public comme privé doit être thermiquement entièrement rénové. C’est l’une des grandes priorités de Benoit Hamon. Pour le privé, il dit vouloir recourir à la Caisse des dépôts et pour le social supprimer les ponctions budgétaires sur la trésorerie des offices HLM. En contrepartie, elles devront entamer une vaste réhabilitation du parc social.

Construire des camps d’accueil pour les migrants


Socialiste dans l’âme, Benoit Hamon veut construire des camps d’accueil et d’accès aux droits destinés aux migrants.


Second plan d’action, la transformation des hôtels meublés « qui sont devenus des centres d’hébergement de fait, en véritables centres dotés du personnel social adapté, et à destination des familles en priorité. »

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers