Élections présidentielles : quel impact sur le logement ?

Mis à jour le 0 Guides / Conseils
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Les Français sont-ils plus attentifs au contexte immobilier à l’approche des élections présidentielles. Les décisions d’achat s’en trouvent-elles modifiées ? Il semblerait que oui et ce, depuis des années… Les présidentielles 2017 approchant, les futurs propriétaires feront-ils mentir cette généralité ?

Élections présidentielles et instabilité, la grande peur des Français


En contexte électoral, acheteurs et investisseurs sont plus frileux lorsqu’il s’agit de franchir le cap de l’achat dans la pierre. Le nombre de transactions immobilières a donc tendance à baisser. En effet, les investisseurs surtout, songent que la fiscalité pourrait être modifiée en leur défaveur. Mais dans les faits, il est rare que la politique fiscale et immobilière change radicalement avant, pendant et après les élections présidentielles.

L’impact mesuré par le Crédit Foncier des élections présidentielles


Pour connaître l’impact réel du contexte électoral sur le marché immobilier, le Crédit Foncier a mené l’enquête. La banque a analysé les transactions annuelles sur le marché immobilier résidentiel ancien lors des élections présidentielles de 1974, 1981, 1988, 1995, 2202, 2007 et 2012.


Il en ressort que les transactions immobilières annuelles ont baissé lors de toutes les élections (-5,6% en 1974, -6,2% en 1981, -0,2% en 1988, -4,8% en 1995, -1,3% en 2007, -11,6% en 2012) excepté en 2002 (+3,4%).


En moyenne, les transactions diminuent de 3,8% l’année des élections mais augmentent de 4,6% l’année précédente et de 2,3% l’année suivante.

Quelques mois avant les élections présidentielles de 2017


Nous sommes dans la dernière ligne droite avant les élections de 2017. C’est donc tout naturellement que l’on s’interroge : qu’est-ce qui va changer ? Pour obtenir des réponses, le Crédit Foncier est allé interroger les professionnels de l’immobilier. Et le moral n’est pas au beau fixe. Sur 400 acteurs sondés (agents immobiliers, lotisseurs, constructeurs de maisons individuelles, commercialisateurs, promoteurs, gestionnaires de patrimoine…) 53% pensent que les prochaines élections présidentielles auront un impact négatif sur les transactions immobilières alors que 32% affirment que cela ne changera rien. Enfin, 9% seulement affichent leur optimisme.

Des dispositifs fiscaux reconduits en 2017


Mais dans les faits, 2017 ne promet pas de baisse des transactions sur le marché immobilier. Le secteur est en effet aujourd’hui un levier majeur de l’économie française. Les politiques n’auraient donc aucun intérêt à le laisser de côté. D’autant que d’intéressants dispositifs fiscaux sont d’ores et déjà reconduits pour l’année prochaine. On pense notamment à la loi Pinel et au PTZ+ ainsi qu’aux taux qui restent actuellement au plancher. Il semblerait donc que malgré les prochaines élections présidentielles, acheter est toujours opportun !

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers